Inauguration de la RN6 Tanaff-Kounkané: Allocution de Monsieur James Zumwalt, Ambassadeur des Etats-Unis au Sénégal et en Guinée Bissau

Diaobé, le 12 novembre 2015

C’est un honneur pour moi d’être ici avec vous pour cette cérémonie d’inauguration de la rénovation de la Route Nationale 6. Nous célébrons aujourd’hui cette manifestation tangible du partenariat et de la coopération entre le Sénégal et les Etats-Unis. La route entre Ziguinchor et Kounkané représente une véritable bouée de sauvetage pour cette région.

La rénovation de cette route d’une longueur de deux cent cinquante kilomètres constitue un volet majeur du Compact de la Millennium Challenge Corporation pour le Sénégal, d’une valeur totale de cinq cent quarante millions de dollars. Cette route ouvrira la région à la croissance économique. Elle réduira les temps de transport et stimulera les opportunités économiques pour les agriculteurs, les commerçants et les familles de Casamance. Cette route représente un investissement d’environ quatre-vingt-dix-sept milliards de francs CFA, dont une partie sera apportée par votre gouvernement pour la finalisation du projet.

Il y a quelques mois, lorsque le président Obama a pris la parole en Ethiopie, il nous a rappelé que « l’Afrique est en mouvement ; une nouvelle Afrique est en train d’émerger ». L’inauguration de ce tronçon rénové de la RN6 est une merveilleuse illustration de ces paroles.

Les travaux de rénovation de ce tronçon routier ont été lancés en 2013. Grâce aux efforts conjoints de toutes les parties prenantes, nous avons surmonté bien des obstacles. Avec l’engagement résolu du gouvernement du Sénégal, nos efforts conjoints profiteront à plus d’un million de personnes. Notre présence ici aujourd’hui au marché de Diaobé, l’un des marchés rénovés le long de la RN6, montre bien de quelle façon la route dynamise les opportunités économiques en Casamance.

L’investissement de la Millennium Challenge Corporation fait partie intégrante de l’aide des Etats-Unis dans la région et de notre engagement à soutenir le processus de paix. L’Agence des Etats-Unis pour le développement international (l’USAID) a investi plus de cent dix-huit milliards de francs CFA en Casamance au cours des cinq dernières années. Ces projets de développement ont permis d’apporter un appui dans le domaine de l’agriculture, de la bonne gouvernance, de la santé et de l’éducation. Le département américain de l’Agriculture continue de soutenir les producteurs de noix de cajou à Kolda et Sédhiou. Il finance également la rénovation de cent trente kilomètres de routes secondaires qui sont reliées à la RN6. Enfin, une trentaine de volontaires du Corps de la Paix, dont certains sont parmi nous aujourd’hui, travaillent au quotidien en Casamance à l’amélioration de la vie de leurs voisins.

Il s’agit là juste de quelques exemples du partenariat étroit­ entre nos deux pays. En Casamance, notre œuvre commune restera longtemps après l’achèvement du Compact de la MCC.

Enfin, je souhaite exprimer ma gratitude aux populations casamançaises. Votre enthousiasme et votre vision de la façon dont cette route peut améliorer la vie et l’économie de vos communautés sont les garanties que cet investissement dépasse ses objectifs. J’espère que chaque fois que vous emprunterez ce tronçon de la Route nationale, vous vous souviendrez de la générosité et de l’amitié du peuple américain, et de notre partenariat durable avec le Sénégal.

Merci de votre attention.